Palmares Des Vins

Edition du 15/03/2016
 

Maison RIVIERE, Propriétaire

Exemplaires

Clos des MENUTS

Ici, on cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. 


En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s’agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. “Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ces différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C’est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l’enherbement et devra donc faire l’objet de vendanges vertes en juillet et en août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d’un strict contrôle des rendements. Ce sont parfois des travaux d’envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et, lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…” Ces efforts se retrouvent dans ce très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2010 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, avec un beau volume en finale.  Savoureux Saint-Émilion GC 2012, de couleur grenat soutenu, d’une belle intensité, très parfumé (framboise, épices), alliant distinction et richesse. Le 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, dégage un nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, et des tanins bien enveloppés. Succulent 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un joli vin long en bouche, très classique, d’excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d’humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, de bouche charnue. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat.

   

Maison RIVIERE, Propriétaire

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 59 59
Télécopie : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
BERNE (bl)
DRAGON (Bl) (r)
MONTAUD (Bl) (r)
FONT DU BROC
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
SUMEIRE
(VALCOLOMBE (Bl) (r))
CARTERON SAINT-TROPEZ
La JEANNETTE
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
SAINTE-LUCIE (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CAMAÏSSETTE
BEAUPRÉ (r)
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV) (Bl) (r)
A RONCA (Corse)
LOOU (CV) (Bl) (r)
MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
GENTILE (Corse)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP)
SAN MICHELI (C)
TEDDI (Corse)
CULOMBU
ALIVU
LAFOUX
GRANAJOLO



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
JACOURETTE (r)
JASSON (r)
(PEYRASSOL*)
TOURNELS*
VALENTINES*
NESTUBY (r)*
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
OLLIÈRES (CV)*
VAL DE CAIRE
AUTRES APPELATIONS

PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château Les GRAVES


Une propriété familiale depuis 4 générations, et un vignoble de 20 ha de vignes en culture traditionnelle, avec un souci de modernité. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...). Voilà un excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Réserve 2012, terroir argilo-graveleux, Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 40%, élevage en barriques, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés. Plus souple, le Tradition 2012 est très agréable, marqué par son Merlot prédominant, de couleur profonde, un joli vin qui sent bon les petits fruits rouges mûrs. Le Blaye Côtes de Bordeaux blanc Tradition 2013 est une réussite, ample et persistant, de robe claire, vif au nez, avec des senteurs de rose et de fleur d’acacia, tout en souplesse, comme le Clairet, de bouche fondue, un vin régulièrement charmeur.

Scea Pauvif

33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Télécopie :05 57 42 55 89
Email : info@cht-les-graves.com
Site personnel : www.chateaulesgraves.com

Domaine Alain GEOFFROY


Un domaine familial depuis 5 générations, de 45 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral (45 ha). Il a su s’entourer d’une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial : son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. “Le millésime 2013 a été une année compliquée, tardive, où les volumes ont été extrèmement faibles, nous raconte Alain Geoffroy. Le mois de mai, froid et pluvieux a laissé filer les inflorescences qui se transforment en partie en vrille, puis la floraison a été irrégulière, engendrant de la coulure. Le vignoble avait trois semaines de retard et la nouaison s’est passée, elle aussi, moyennement bien. Bien que le mois de septembre ait été superbe, les vendanges ont été tardives et de faible quantité, - 40 % par rapport à une année traditionnelle, mais les jus  avaient de très beaux degrés et un bel équilibre entre la richesse en sucres et l'acidité. Les Chablis 2013, actuellement, sont tout en pureté avec des notes d'agrumes, de fruits à chair blanche et parfois des accents de citron confit, des vins gras, amples en bouche et d’une belle complexité aromatique. En 2014, nous avons fait une belle vendange débutée fin septembre sous le soleil. Rendements plus faibles (- 10 à 15%), dû aux  températures fraîches lors de la floraison. On peut présager d'un joli millésime, franc, très frais avec des notes florales. Ventes en 2015 : 2013, puis 2014.” Séduisant Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2012, avec ces connotations caractéristiques du terroir de petites fleurs blanches et de miel d’acacia, associant rondeur et nervosité. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2011, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs, pain grillé), très équilibré, gras en bouche, parfait sur une viande blanche rôtie. Le 2010, d’un grand classicisme, très plaisant avec ces notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, est tout en amplitude. Le Chablis Premier Cru Beauroy 2012, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermorégulées et élevage en cuves), de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, un vin très réussi, où s’entremêlent les fruits et le lis en bouche. Le 2011 est distingué, d'un grand classicisme, marqué par des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude. Très beau 2010, de jolie teinte, intense au nez comme en bouche, rond et distingué, alliant vivacité et suavité, très agréable sur du saumon fumé. Il y a également le Chablis Vieilles Vignes 2012, ample et fin, vraiment séduisant, d'un joli équilibre entre son acidité et une petite sucrosité, au nez caractéristique, de bouche persistante, à apprécier sur un saumon aux asperges, par exemple. Joli Chablis, d’une belle présence aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, et un Petit Chablis, vif et floral, de bouche fraîche. Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon.

Nathalie Geoffroy
4, rue de l'Equerre
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 76
Télécopie :03 86 42 13 30
Email : info@chablis-geoffroy.com
Site personnel : www.chablis-geoffroy.com

Château d'ESTEAU


Depuis près de trente ans, Serge Playa a entrepris son œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIe siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’Esteau existait déjà lorsque Belleyme, géographe du Roi, traça la carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques, les vendanges manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué durant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. Depuis 2009, le Château d’Esteau produit un second vin, la cuvée 7 & +, issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet-Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, et dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Le tout explique cet excellent Haut-Médoc 2012, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, bien typé, franchement savoureux. Excellent 2011, complexe, aux tanins fermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, des nuances de fruits confits et de sous-bois. “Ce 2011 (65% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc) a une robe d’intensité moyenne, nous dit Serge Playa, un vin aux notes fruitées et fumées au nez, attaque souple, volume en bouche, une structure correcte, un vin bien équilibré.” Le 2010 est remarquable, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant, à prévoir sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde, par exemple. Beau 2009, d’un grand classicisme, de couleur grenat, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle finesse et charpente.

Serge Playa

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 57 02
Télécopie :05 56 59 59 60
Email : playa.serge@neuf.fr
Site personnel : www.chateaudesteau.com

HENRY NATTER


Domaine de 23 ha, où l’on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leur bouteille soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec eux, son frère, Auguste, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le Trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des «Vignerons atypiques». La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Exceptionnel Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2007, disponible uniquement en magnum afin de peaufiner son vieillissement, d’une grande finesse avec beaucoup d’expression, suave, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d’amande, d’abricot frais et de bruyère, est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, idéal sur des coquilles Saint-Jacques. Le Sancerre cuvée François de la Grange 2010, tout en subtilité d’arômes (fruits frais, aubépine), sec, typé et parfumé, de bouche puissante et d’une longue finale, avec des nuances délicates de genêt et de coing. Le 2009, puissant et très franc en bouche, au nez subtil, ample et persistant, est racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), est tout en persistance. Le 2008, où s’entremêlent des notes d’amande et de fleurs blanches, est tout en rondeur, avec une note de fraîcheur qui lui est caractéristique. Très beau Sancerre rouge l’Enchantement 2009 (vinification et élevage en fûts de chêne), typé, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, un vin avec une finale bien persistante et puissante, comme cette Expression de Cécile 2007, aux nuances d’amande, mêlant fraîcheur et rondeur au palais. Leur Sancerre rosé 2011, est toujours le meilleur de l’appellation, de belle teinte, avec des notes d’orange et de fleurs blanches, ample, gras, idéal sur des mets épicés. Excellent Sancerre blanc 2011, issu du terroir des terres blanches, au nez complexe et puissant, très harmonieux, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée.

Henry et Cécile Natter
Place de L'Eglise
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Télécopie :02 48 69 51 34
Email : henrynatter@vinsdusiecle.com
Site : henrynatter
Site personnel : www.henrynatter.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de LESCURE


La famille Cardetti achète en 1923, une exploitation dont la polyculture est la principale activité, seulement 3 ha de vignes sont alors cultivés. C'est aujourd'hui la troisième génération qui est aux commandes de ces 25 ha de vignes, complétée par la culture de noisettes.
Bien aimé ce Fronton A l'Avenir 2010, pur Négrette, médaille d'Argent au concours général agricole Paris 2012 ainsi qu'au concours des vins du Sud-Ouest, parfumé, avec des connotations de sous-bois et de mûre, bien fondu en bouche (6,30€). Joli Fronton rosé 2012, médaille d'Argent au concours général agricole Paris 2012 ainsi qu'au concours des vins du Sud-Ouest, aux nuances de framboise, avec cette pointe épicée caractéristique, de jolie teinte, parfait sur une morue grillée, à un prix défiant toute concurrence (5,90€). Goûtez aussi le Fronton Comme Avant 2009, qui m'a vraiment plu, 70% de Négrette, 15% Cabernet franc et 15% de Syrah. Issu des de vielles vignes (plus de 30 ans), plantées sur un sol composé en grande majorité de boulbènes avec certaines parcelles sur des sols graveleux, un vin savoureux, coloré, aux arômes d'épices, de fruits noirs et de cannelle, aux tanins présents et soyeux à la fois, idéal sur une côte de veau aux morilles, ou un fromage à croûte larvée (8,20€). Aucune hésitation, donc.
Fabien Cardetti
151, chemin de Lescure
82370 Labastide Saint-Pierre
Tél. : 05 63 30 55 45
Fax : 05 63 30 55 45
Email : domainedelescure@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX


L'histoire contemporaine du Château Le Souley-Sainte-Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959, alors que le domaine est à l'abandon, son vignoble vendu à l'arrachage, Denise et Paul Riffaud l'achètent et décident de lui rendre son lustre d'antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d'oubli. Aujourd'hui, Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric, le fils aîné, occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet, a en charge le matériel et l'entretien des bâtiments, et Jean-Baptiste, le petit dernier, règne en maître sur les vignes.
Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution comme le 2009, généreux et persistant, très bien élevé, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut. Le 2008, classique, est riche et élégant à la fois, de couleur intense, ample et parfumé, typé et ferme, qu'il faut savoir attendre pour mesurer son potentiel. Aucune hésitation.
Riffaud Père et Fils

Domaine de la PERRUCHE


Même propriétaire que le Château La Varière. Le Saumur Domaine de la Perruche Clos de Chaumont Prestige 2007, médailles d'Or à Bruxelles et Vignerons Indépendants, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus, un vin qui demande une cuisine riche. Excellent Saumur Méthode Traditionnelle, pur Chenin, de mousse délicatement fruitée, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale fruitée. Le Saumur-Champigny Domaine de La Perruche 2013, de très belle robe d'un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est ample et typé. Joli Saumur Blanc Domaine de La Perruche 2013, typé, délicat, est tout en persistance aromatique, mêlant finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche.
Excellent Saumur-Champigny Clos de Chaumont 2013, tout en bouche, au nez complexe, séduisant par sa souplesse et son fruité en bouche, parfait sur du jambon fumé.

Jacques Beaujeau
29, rue de la Maumenière
49730 Montsoreau
Tél. : 02 41 91 22 64
Fax : 02 41 91 23 44
Email : beaujeau@wanadoo.fr
www.domainedelaperruche.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013

 



Château DARIUS


Jean-Yves LAROCHETTE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château d'EMERINGES


Château CADET-BON


Sylvain MOSNIER


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château LARRAT


Château du GRAND-CAUMONT


Domaine de POUYPARDIN


Pierre FRICK et Fils


Maison MOLLEX


Domaine Pierre GELIN


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine de DEURRE


Château FOURCAS-DUPRÉ


GODINEAU Père et Fils


Domaine de NOIRÉ


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine Franck PEILLOT


Domaine VIRELY-ROUGEOT


SIMART-MOREAU


Domaine GUIZARD


Domaine BROBECKER


Vignoble André HARTMANN



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE PICHARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


EARL GUY MALBETE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales