Palmares Des Vins

Edition du 16/06/2015
 

BORIE MANOUX

Coup de cœur

Château TROTTE VIEILLE

Propriétaire de la maison Borie-Manoux, la famille Castéja est surtout propriétaire de plusieurs crus remarquables (Châteaux Trotte Vieille, Beau-Site, Lynch-Moussas..).


“Le 2009 est un très grand millésime, nous-dit-il, je ne suis pas le seul à le dire, quel que soit la rive, en blanc ou en rouge. Nous avons connu d’excellentes conditions climatiques durant tout le cycle végétatif, et cela nous a permis de faire des vins de très grande qualité. Le 2010 est dans la même lignée mais, la fin d’été et le début d’automne ont été un peu plus compliqués, ce sont de très bons vins mais nous n’avons pas la même homogénéité qu’en 2009. Il y a des propriétés qui ont mieux réussi le 2010 que le 2009, en tous cas ce sont deux très grands millésimes. Ce qui caractérise ces grands millésimes, c’est ce que tout est bon, sans exception. Si je faisais une classification entre les derniers millésimes, je dirais que le 2009 est exceptionnel, le 2010 un très bon millésime et le 2011 promet d’être un bon millésime. En effet, le 2011 possède un très bon potentiel mais c’est moins homogène. Cela dépendra de la façon dont les propriétaires auront travaillé leurs vignes... Ce n’est pas un millésime facile à faire, il faut l’aide des œnologues, alors qu’en 2009 tout était aisé.”

   

BORIE MANOUX

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone : 05 57 24 71 34
Télécopie : 05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos FOURTET
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
MAUVINON
LA MARZELLE
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
(GRAND-CORBIN-DESPAGNE)
DARIUS
CROIX D'ARMENS
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ROL VALENTIN
TOUR GRAND FAURIE
CADET-BON*
CLOS DE SARPE*
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
FRANC-POURRET
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CROIX MEUNIER
DE LA COUR
LAUDES
LE DESTRIER
LA GARELLE
ROCHER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CROIX DE BERTINAT
(GUADET*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
HAUT-ROCHER
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
GRAVET-RENAISSANCE*
PETIT MANGOT
PONTET FUMET
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GRAVE-FIGEAC
MANGOT
PINDEFLEURS
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
MELIN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

PERSEVAL-FARGE


Le domaine est établi sur la commune de Chamery (classement Premier Cru), au cœur de la montagne de Reims depuis 1955, et il est exploité selon les principes de la lutte raisonnée (bas de coteaux : sable argileux, mi-coteaux et hauteurs : argilo-calcaire). Pinot meunier, Pinot noir, Chardonnay et récemment la plantation de vieux cépages : Petit Meslier, Arbanne et Fromentot se partagent harmonieusement les surfaces plantées. L’écoute du terroir, la compréhension et l’adaptation du vignoble ainsi que la diversité des cépages permettent à cette maison de composer (partiellement sous bois) des cuvées harmonieuses et diversifiées. L’art consiste à élaborer un large panel de Champagnes dotés d’une réelle personnalité. C’est là que s’expriment pleinement la tradition et la passion entretenues par Benoist Perseval, vigneron récoltant-manipulant. Beau Champagne brut Premier Cru Millésimé 2000 (60% Chardonnay, 30% Pinot noir et 10% Pinot meunier, vignoble de 28 ans sur un terroir argilo-sablonneux), de mousse persistante, d’une belle harmonie, tout en fraîcheur et finesse, ample, qui développe des arômes subtils de rose et de genêt. Très fine, la cuvée la Pucelle brut Nature Premier Cru, de robe jaune aux reflets verts, aux bulles légères, de bouche fraîche avec des connotations d’agrumes et d’amande, est idéale sur des poissons marinés. Le Champagne cuvée Jean-Baptiste (55% Chardonnay, 30% Pinot noir et 15% Pinot meunier), avec des dominantes d’amande et de miel, où s’associent puissance et distinction, est à la fois fin et charpenté, d’une belle finale au palais. Belle cuvée Terre de Sable brut Premier Cru, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, marqués par la noisette et l’abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne dense et parfumé. Goûtez aussi le Champagne brut Blanc de blancs, qui possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Vous aimerez aussi le brut Blanc de noirs Premier Cru, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot, de bouche élégante et sophistiquée. Leur Champagne Premier Cru cuvée C de Chardonnay, au nez de fleurs blanches et de pamplemousse, est tout en élégance, vif, fruité et friand. 

Benoist et Isabelle Perseval
12, rue du Voisin
51500 Chamery
Téléphone :03 26 97 64 70
Télécopie :03 26 97 67 67
Email : champagne.perseval-farge@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/perseval-farge

Château La MARZELLE


“La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes ! De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions extérieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagette. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans une solution sucrée. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” Cela porte ses fruits avec ce GCC 2012, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et rondeur, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, d’un bel équilibre tannique. Le 2011, qui a beaucoup de structure, tout en bouche, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs mais puissants. Beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Très beau 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d’un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, aux tanins riches, au nez intense de cerise, de fraise et d’épices, un vin onctueux et persistant.

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Télécopie :05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com
Site personnel : www.lamarzelle.com

ZOELLER


Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Superbe Riesling Grand Cru Altenberg de Wolxheim 2010, classique, aux nuances complexes, aux notes fruitées et florales intenses, riche et charmeur, très typé. Le Gewurztraminer Les Orchidées 2013, racé, tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle et des notes de noix et d’épices, un vin puissant, sec et souple à la fois. Le Pinot gris 2013, d’une grande franchise au nez, tout en finesse, est un vin croquant, de bouche ample. Tout en bouche, le Muscat Vendanges Tardives cuvée Noah blanc 2009, avec des notes de d’une longue finale. Excellent Pinot noir Réserve 2013, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux. Goûtez le Muscat, suave en bouche, très parfumé, particulièrement charmeur comme ce Superbe Pinot gris Vendanges Tardives blanc 2011, tout en onctuosité, où s’entremêlent des nuances persistantes de fruits macérés et de pain grillé. Goûtez également leur excellent Crémant d’Alsace Rosé, avec ce nez de framboise mûre, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, de mousse fruitée et persistante.

Mathieu Zoeller
14 - 16, rue de l'Eglise
67120 Wolxheim
Téléphone :03 88 38 15 90 et 03 88 48 88 59
Télécopie :03 88 38 15 90
Email : vins.zoeller@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-zoeller.fr

DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage des arômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

Eric Marey
Rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine-pierremarey@vinsdusiecle.com
Site : domaine-pierremarey


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du SOULEILLAN


Sébastien représente la quatrième génération sur le Domaine. Durant un siècle, à force de travail, le Domaine est passé de 2 à 22 ha. Chacun a apporté son savoir faire et a su transmettre sa passion vigneronne. Le vignoble est situé sur un plateau argilo-calcaire exposé sud en surplomb de la vallée du Lot soit 16 ha de Malbec de 6 à 45 ans et 4 de Merlot de 15 ans.

Beau Cahors Phénix Or 2009, élevé en fûts de chêne, qui m’a vraiment plu, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre en bouche, bien charpenté, qui poursuit son excellente évolution. Le Cahors Phénix Argent, de couleur soutenue, très parfumé, a des tanins soyeux et fermes à la fois, dégage un nez subtil dominé par la cerise confite et l’humus. 
Pour le plaisir pourmand, ce Vin de France Popi’s wine Merlot 100% Merlot, élevé en fûts de chêne, âge moyen de la vigne 30 ans, avec des notes persistantes de griotte et de fumé, de bouche corsée, et le Chardonnay, qui sent les agrumes, de bouche franche, à dominante de fleurs blanches et de noisette, mêlant rondeur et vivacité.
Sébastien et Sandra Alazard

Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. J’apprécie depuis mes débuts Odette Barreau, qui m’a toujours fasciné par sa gentillesse, sa force de caractère, son humilité et sa volonté d’élever un très grand vin racé, tans tenir compte des modes et des “olibrius” que l’on rencontre dans le vignoble. Son vin est évidemment l’un des plus grands crus du Bordelais, de grande évolution (il me reste dans ma cave des 1989 et 1985, fantastiques tous des deux, et quelques autres...), même si, et c’est l’apanage d’un grand Pomerol, le vin est toujours charmeur dans sa jeunesse. Les enfants d’Odette veillent sur le domaine : son fils Jean-Luc, qui assume les vinifications, aux côtés de son autre fils, Patrick, et de sa fille Isabelle.

Historiquement, le nom du Château est celui d’une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen Âge, et à Pomerol à la fin du xvie siècle. La noblesse de cette famille lui permit d’obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Le Château est situé au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 ha de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-siliceux qui produit les meilleurs crus de l’appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l’ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 24 000 bouteilles, et moins selon les millésimes. Certan de May de Certan est un très Grand Cru extrêmement charmeur, puissant, charnu, d’une structure de “cathédrale”, d’une grande élégance, très riche en arômes avec cette note de truffe fraîche caractéristique.

“Nous cultivons en Terras Vitis, me dit Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d’ailleurs beaucoup d’insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer.
Le millésime 2012 n’a pas été une année facile. Cependant, à Pomerol, sur nos terroirs, nous avons été chanceux. Il a fallu être vigilant toute l’année jusqu'à la vendange. Nous avons eu une belle fin du mois d’août et un mois de septembre très propice, et cela a permis de parfaire la maturité. J’ai même décidé d’avancer la date de vendange de trois jours car les raisins étaient parfaitement mûrs. À l’élevage, les Vins me surprennent, ils seront très intéressants à déguster après quelques mois en barriques, ils ont un très bon taux d’alcool, beaucoup de charme, ils sont très prometteurs.
Le 2010 est un très grand millésime avec beaucoup de matière, d’opulence, de puissance, des arômes très prononcés, un vin d’un très joli potentiel de garde. Le 2009 est plus structuré que le 2008 et un peu moins que le 2010 qui a une telle ampleur ! C’est un très joli vin avec du charme mais aussi de la puissance. Le 2008 est un vin un peu plus charpenté que le 2007, à la belle robe très profonde. Il est très séduisant par ses notes de fruits rouges, de torréfaction, de chocolat, ce sont les arômes typiques de notre terroir que l’on retrouve dans tous nos Vins. Les rendements étaient très faibles (28 hl/ha). Le 2007 est un vin aimable, d’une jolie structure, il a une très belle robe rouge profond, c’est un vin qui n’a pas trop de puissance mais vraiment beaucoup de charme, avec une jolie finale qui glisse, très douce, et séduit par ses notes de fruits rouges, de café torréfié apportées par le bois, puis des notes de cacao persistantes en finale.
Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l’exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c’est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l’équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité.

Pour moi, ce qui importe dans le vin, c’est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c’est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l’infrastructure pour faire du parcellaire, j’ai fait des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d’Agriculture. C’est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre. Je travaille de la même façon sur les autres vignobles, vendanges vertes, récolte à la main, tables de tri, je fais des vinifications un peu plus modernes que pour le Pomerol mais je limite les rendements, toujours au-dessous de ceux fixés par l’appellation. Notre Lussac Château Poitou vieillit en barriques 12 mois, ce qui lui donne une belle aptitude de garde. Je tiens à valoriser mes Vins qui sortent toujours parmi les premiers en dégustation à l’aveugle. Je pars du principe que dans le temps les bons Vins se vendent toujours, donc mon objectif reste toujours la qualité. Je vais présenter ce vin en bouteilles lourdes, changer l’étiquette, des efforts qui soulignent la qualité des Vins.”

Spendide Pomerol 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse. “Le 2011 a été un millésime un peu particulier par ses températures fluctuantes, caniculaires presque, en avril, puis plus fraîches en juillet, poursuit Jean-Luc Barreau. Cela pouvait être déstabilisant, mais nous sommes habitués à anticiper et, grâce à tout le travail réalisé en amont à la vigne et à notre expérience nous avons obtenu le meilleur. La maturité a été longue à arriver mais, ensuite nous avons su parfaitement tirer partie de la vendange. Sur le plateau de Pomerol, c'était homogène, tout s'est rééquilibré et nous n'avons vendangé que les beaux raisins mûrs en étant très vigilants sur la table de tri. C'était vraiment un millésime à vendanger à la main, un vrai millésime de vigneron, nous sommes passés pas loin de la catastrophe, et avons eu la chance d'avoir de belles conditions climatiques à la fin de l'été.”

Très grand Pomerol 2010, d’une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Exceptionnel 2009, de belle couleur profonde, nez fruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale, encore fermé, bien sûr.
Superbe 2008, avec ce nez où domine le pruneau, associant structure et élégance, parfumé, dense, aux tanins bien présents, bien corsé, finement épicé, classique de son appellation, un vin riche et complet. “Pour le 2008, raconte Jean-Luc Barreau, j’avais vendangé tard, les 4 et 6 octobre pour le Merlot et le 11 au matin pour le Cabernet franc et l’après-midi par le Cabernet-Sauvignon. La maturité s’était beaucoup accélérée à partir du 15 septembre, nous avons eu des journées chaudes et, grâce à nos très faibles rendements (32 hl/ha), nous obtenons une très belle qualité. Nous avions moins de décalage de maturité par rapport au 2007. Depuis six ans, nous travaillons en agriculture raisonnée et avons le label Terra Vitis. Nous avons été très vigilants durant tout l’été car nous ne traitons pas n’importe comment, c’est très précis et contraignant. Nous avions pris la précaution de ne pas trop extraire et, malgré cela, la couleur est très foncée, preuve d’une belle maturité. Nous avions des taux d’anthocyanes très élevés, supérieurs au 2007. J’avais commencé ma vinification tout en douceur, privilégiant des remontages fréquents et très courts (7 à 8 remontages par jour durant 4 à 5 minutes). Notre équipement en remontage automatique, avec thermorégulation, permet plus de souplesse et de précision.”
Le 2007, riche en couleur, bien charnu, qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante, vraiment réussi, un vin qui allie ampleur et souplesse. Superbe 2006, dans la lignée du 2005, qui a une robe sombre et violine, le nez révèle un joli fruit, avec des nuances toastées, un vin d’une grande finesse et élégance. En bouche, il est charnu, d’une belle structure, bien équilibré, un vin tout en “dentelle” avec une belle finale soyeuse et veloutée, d’un très beau potentiel de garde, à boire avant le 2005. Exceptionnel 2005, corsé et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d’une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Famille Barreau

Domaine PIRON


Géré par Dominique Piron, 14e génération de vignerons dans la famille, et son épouse Kristine Mary, le Domaine met en valeur entre différentes propriétés et locations, près de 45 ha de vignes d'une moyenne d'âge de plus de 50 ans. Les vignes sont cultivées de façon traditionnelle, avec labours et enherbement, mais toujours dans un esprit de respect de la nature et de l'expression des sols.
Beau Morgon Domaine de la Chanaise 2011, un vin qui m'a particulièrement plu, charmeur, charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d'une belle finale en bouche comme le Moulin-à-Vent Domaine Piron-Lameloise Vieilles vignes 2011, aux notes de sous-bois et de mûre, qui allie charpente et souplesse, a des tanins soyeux, un vin corsé et très parfumé, qui poursuit son évolution. Goûtez le Chénas Quartz 2011, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins. Il y a aussi ce Domaine Piron-Lameloise. Beaujolais blanc 2011, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois, tout en fraîcheur en bouche, parfait sur des crustacés, et le Morgon Côte du Py 2011, complexe, dominé par les raisins frais et la prune, de bouche dense. Excellent Régnié Domaine de la Croix Penet 2011, d'une robe rouge cerise limpide, qui a un nez de griotte avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche, un vin aux tanins bien fondus (8 e à 13€ environ). C'est très bon, et l'on n'hésite pas.
Domaine PIRON

> Les précédentes éditions

Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012

 



Château LAROQUE


BARDY-CHAUFFERT


Château MIRE-L'ÉTANG


Château PLINCE


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine de BARROUBIO


Château BOIS CARRÉ


Domaine GOURON


Château FILHOT


Cru LAMOUROUX


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Veuve A. DEVAUX


Domaine de MONTIGNY


Domaine Bel Avenir


Château BOURSEAU


Domaine CHAMPAGNON


Château HAUT FERRAND


Château La BLANCHERIE



DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU FABAS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DAVID


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales