Palmares Des Vins

Edition du 17/05/2022
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY


“C’est l’amour du Chablis qui rythme notre vie depuis 5 générations. Patiemment, Gérard, sa femme Hélène puis nous, Vincent et Eléonore, leurs enfants, exploitons plus de 37 Ha de Chablis dont 10 en Premiers Cru (Beauroy, Côte de Léchet, Montmain, Fourchaume). Toujours précurseur et attachés à la qualité de ses vins, nous produisons des vins de Chablis très typés avec des arômes caractéristiques de leurs terroirs, où le coté minéral se mêle aux senteurs de fleurs blanches. Sur certains millésimes, les Chablis Tremblay peuvent être gourmands dans leur jeunesse tout en gardant ce potentiel de garde où les vins évoluent sur des notes d’amandes douces, pain grillé, sous-bois… Nous utilisons les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. Notre travaillons par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique (naturel) dure 12 heures. La fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime.” Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis, plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2019 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, chaleureux, aux arômes dominés par les fruits mûrs, de bouche intense, très gourmand. 2018 : très grand millésime, très prometteur, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons une très belle qualité des jus. Millésime gourmand, aux connotations d’agrumes mûrs, un millésime de plaisir ! 2017 : millésime superbe, très concentré, d’un équilibre remarquable, grande finesse, des vins vraiment superbes, malheureusement nous n’avons pas de gros volumes. Notes de fleurs blanches, acidité non agressive qui contribue à l’équilibre du vin. 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets et minéraux, bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité. C’est un vin vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine METRAT & Fils


Plusieurs générations de vignerons pour Traitement en Phytothérapie en complément. A Fleurie, la roilette est un climat renommé, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communique au vin une expression de finesse et de charme. Remarquable Fleurie rouge la Roilette 2018, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de jolie robe pourpre. Superbe Moulin-à-Vent rouge Belle Coudrière 2018, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité et riche, à découvrir sur un risotto à la truffe.

Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Email : contact@domainemetrat.fr
Site personnel : www.domainemetrat.com

Domaine La CROIX CHAPTAL


Un domaine de 20 ha de vignes, où les galets roulés et gravelles dominent sur un sol argilo-calcaire pauvre et profond, naturellement bien drainé sur les croupes et les soubergues ventées par le Mistral et la Tramontane. La philosophie : “Etre bio responsable en évitant toute forme d’intégrisme idéologique : par exemple, nous avons créé, dès 2000, avec d’autres collègues vignerons des Terrasses du Larzac, un groupe lutte raisonnée qui fonctionne toujours aujourd’hui. Respecter le terroir pour en extraire le meilleur : enherbement naturel maîtrisé, limiter les entrants au maximum de manière à laisser vivre le sol (lombrics, bactéries...) et retrouver la bio diversité. Trouver le meilleur équilibre entre respect du sol, de l’air, du dégagement CO2 et l’Homme. Chercher le plaisir de l’authenticité, laisser le temps au temps... (laisser faire l’œuvre du temps sans le contraindre, sans l’accélérer).” Beau Terrasses du Larzac Le Secret de Gellone 2016, issu des quatre cépages principaux de cette appellation des Terrasses du Larzac (Carignan, Grenache, Mourvèdre et Syrah), corsé et rond, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde, vraiment très réussi. Le Coteaux du Languedoc Les Terrasses 2017, de belle couleur grenat, encore jeune, a un nez de sous-bois et de griotte, mêlant finesse et charpente, un vin solide et bien typé, de jolie robe intense. Joli Clairette du Languedoc Clairette Blanche 2018, il est un vin très bien vinifié, avec ce nez de fougère et d’acacia, d’une fraîcheur persistante au nez comme en bouche. Et le Vin de France rouge La Croix Chaptal 2016, qui est classique, de robe profonde, parfumé (fruits frais, humus...), finement épicé au palais. Goûtez le Languedoc cuvée Charles 2016, à parts égales de Carignan, Grenache et Syrah, c’est un vin avec de la matière et des tanins, aux senteurs de fruits rouges et de sous-bois, une réussite.

Charles-Walter Pacaud - Hameau de Cambous
(Adresse postale : 8, avenue du Languedoc 34920 Le Crès)
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 16 09 36 et 06 82 16 77 82
Email : lacroixchaptal@wanadoo.fr
Site personnel : www.lacroixchaptal.com

Alain DAVID


Exploitation familiale depuis 4 générations, 4,7 ha, Alain, Nadine et leur fils Benoit élaborent désormais leurs cuvées, confiant seulement le pressurage à la coopérative. Chambres d’hôtes disponibles sur place. Benoit David nous dit que “les vendanges 2021 n’ont pas été terribles, nous avons rentré la moitié de notre production, ce qui nous a fait un rendement de 5 000 et quelques kilos au lieu des 10 000 qui nous étaient autorisés. Nous avons débloqué un peu de nos vins de réserves. Dans nos habitudes, nous vendons 50% au kilos et 50% en Champagne, mais cette année nous avons décidé de rentrer l’intégralité chez nous afin de pouvoir faire notre tirage. Tous les ans, je goûte le tirage et j’essaie de baisser au maximum la liqueur, notamment sur notre cuvée d’entrée de gamme où le dosage était à la base de 10g, nous avons réussi à descendre à 7g, le but étant d’aller de plus en plus vers des champagnes Extra-Brut. Notre prochain projet est d’avoir notre propre centre de pressurage d’ici 5-6 ans. Nous faisons notre propre Champagne depuis 2013, mais nous faisons presser à la coopérative, où nous avons notre propre pressoir.” On apprécie ce Champagne brut Blanc de noirs cuvée Nadine et Alain, 100% Pinot Meunier, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de salinité, d’une belle harmonie au palais, c’est une réussite. Excellent Champagne brut cuvée Duo d’Effervescence, 60% Pinot noir et 40% Chardonnay, tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des connotations d’abricot et une note de grillé, dense et finement bouquetée. Le Champagne brut cuvée Harmonie Cépagienne, brut sans année, 15% Chardonnay, 55% Meunier et 30% Pinot noir, avec des arômes bien présents de fruits mûrs, des notes de tilleul et de pêche en bouche, très charmeur, de mousse fine. Il y a aussi le Champagne blanc cuvée René, avec ces nuances de fleurs blanches, de brioche et de noix, associe élégance et charpente, finesse et densité, il est à savourer sur des quenelles de brochet. Joli Champagne blanc Bulles Dorées, aux arômes d’amande fraîche, qui associe élégance et structure, une cuvée charpentée, harmonieuse en bouche, tout en fraîcheur aromatique, de mousse légère, très parfumée au palais. Et le Champagne blanc cuvée Gisèle, de robe jaune or, au nez de narcisse, avec une bouche parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, c’est une cuvée charmeuse et intense.


2, rue de Boursois
51480 Bours
Téléphone :03 26 58 41 76 et 07 87 25 14 71
Email : champagne-a-david@orange.fr

HENRY NATTER


Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec ses parents, son frère, Vincent-Joseph, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Ils nous régalent avec le Sancerre cuvée François de la Grange 2016, vif et fin, de bonne bouche aux notes de tilleul, au nez d’amande, tout en fruits, bien typé. On est aussi sous le charme avec ce Sancerre blanc 2018, issu du terroir des terres blanches, tout en suavité, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, avec une note de fraîcheur très séduisante au palais. Goûtez le Sancerre rouge 2017, aux notes de framboise, d’une belle robe intense, très structuré au nez comme au palais. Et toujours le formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2015, vinification et élevage en fûts de chêne, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche et structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. Séduisant Sancerre rosé, toujours le meilleur de l'appellation, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur, et un superbe effervescent Secret d'Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, croquant en bouche, très désaltérant en finale.


Place de L'Eglise
18250 Montigny
Téléphone :02 48 69 58 85
Email : info@henrynatter.com
Site : henrynatter
Site personnel : www.henrynatter.com


> Nos dégustations de la semaine

Jean-Yves de CARLINI


Prend du galon dans le Classement. Installées à Verzenay depuis 1955, au cœur de la Montagne de Reims, trois générations se sont succédées pour cultiver avec soin un vignoble d'environ 6 ha, réparti sur les Grands Crus de Verzenay, Verzy, Beaumont-sur-Vesle et les Premiers Crus de Ludes, Rilly-la-Montagne et Villers-Marmery afin d?élaborer 65 000 bouteilles par an. Récoltant manipulant depuis toujours, la famille adhère également à la charte des Vignerons Indépendants de France, dans le plus grand respect de l'environnement et offre plus qu'un métier, un véritable savoir-être du vin.
Nous avons aimé cet Extra brut Premier Cru, 75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, il est charmeur, bouqueté, avec cette jolie nervosité, qui associe charpente et finesse, une cuvée très fraîche, élégante, parfaite à l?apéritif (moins de 20 €).
Le brut Réserve Grand Cru, à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, est une valeur sûre, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, de belle expression, de mousse délicate

13, rue de Mailly
51360 Verzenay
Tél. : 03 26 49 43 91
Email : champagne.decarlini@orange.fr
www.champagne-decarlini.fr
 


Domaine de MARZILLY


Propriété familiale acquise en 2012 par Maxime Ullens, un jeune Belge qui s?est installé dans le cru d'Hermonville au nord de la Champagne,
Son Champagne blanc brut, 56% Meunier, 37% Chardonnay et 7% Pinot Noir, élevage durant plus de 4 ans en cave, se goûte particulièrement bien, il mêle puissance et grande fraîcheur, tout en finesse, opulent́, tout en arômes (fruits secs, citron), de bouche élégante, alliant charpente et vivacité (42 €).

Maxime Ullens
Château de Marzilly
51220 Hermonville
Tél. : 06 61 99 31 92
Email : au@domainedemarzilly.fr
www.domainedemarzilly.fr
 


PETRUS


Hors-Classe. Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes.
C?est l?archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes. Ici, c?est l?élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
?Petrus ne se dévoile que dans le temps, nous dit Olivier Berrouet, et son potentiel est exceptionnel : les 2002, 2004, 2006 se goûtent remarquablement bien actuellement ; 1995, aussi. Le millésime 1998 est resté fermé mais il s?ouvre très bien aujourd?hui. Les 2011 et 2012 sont des millésimes très élégants.
Nous menons toujours une réflexion importante sur le vignoble, la vinification? Notre volonté est d?aller dans le détail, le moindre geste a un impact important sur le vin, nous le mesurons vraiment. Que ce soit au sujet du travail du sol, du choix des porte-greffes, date de récolte, vinification? L?idée est d?exprimer pleinement le potentiel qualitatif de Petrus et d?essayer de faire le meilleur vin, nous sommes juste là pour l?accompagner. Ce qui me plait dans nos vins, c?est la persistance aromatique, aucun élément ne vient perturber la dégustation, les tanins sont bien intégrés, bien fondus, nous préservons l?équilibre, l?harmonie. Et cela en fonction de la matière, de la structure, nous laissons le fruit s?exprimer.
S?il y a un déficit de matière structurante, nous obtenons des vins flatteurs certes mais sans support, ils risquent de ?s?effilocher? rapidement. Notre obsession est de trouver le point d?équilibre entre la structure et les arômes.?
Savouré sur place, ce fantastique Pomerol 2016, robe violine, nez très élégant avec des notes de fruits noirs (murs, cassis). En bouche, une belle attaque plus vive que le 2015 tout en ayant beaucoup de fraîcheur. Une très belle évolution au fil du temps. Le 2016 est plus jeune que d?un an mais l?on sent une réelle différence de l?effet millésime sur le terroir, qui marque vraiment ces rares crus qui sont à l?image de chacun de leurs millésimes, bien loin des vins qui se ressemblent tous les ans ! 
?Le 2016 a une belle robe rouge aux reflets violacées foncée alors que le 2015 a une robe très foncée. 2016 est un millésime plus classique, plus ?bordelais? dans sa construction, belle trame tannique très dense, plus que le 2015, c?est un vin d?une grande élégance, très racé. Le 2016 a mis plus de temps à se révéler alors que le 2015 est déjà accessible dans sa jeunesse.
Très jolies notes de fruits noirs, cassis, mûre et une légère pointe anisée. Belle fraîcheur, bel équilibre, très floral alors que le 2015 se caractérise par sa rondeur, son charnu, le 2016 se démarque par sa minéralité, sa belle longueur et sa grande élégance, il demande quelques années de bouteilles pour être apprécié à sa juste valeur. Il a des tanins superbes, c?est un très grand millésime.?
2015 : belle robe rubis avec reflets grenat, attaque franche en bouche avec beaucoup de rondeur, on sent les fruits rouges bien fondus, tout en distinction avec une puissance bien maitrisée. Après quelques minutes le vin évolue rapidement avec une intensité grandissante. 
?Le 2015 est un millésime qui a beaucoup de charme, belle rondeur, arômes de fruits mûrs, très belle intensité aromatique, notes légèrement cèdrées, poivrées. C?est vraiment un millésime de charme, les tanins sont onctueux. A Petrus, l?argile de nos sols apporte une densité naturelle au vin, ensuite, à nous de maîtriser cette puissance.
Nous faisons preuve de retenue à la vinification pour préserver l?équilibre, surtout dans un millésime comme 2015 où la structure était assez importante. Il y a tellement de matière que quelques années de bouteilles sont souhaitables pour l?apprécier encore plus.?
Beau 2013, qui prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d?une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations où l?on retrouve le musc, l?humus, le poivre rose. Le 2012 est tout simplement formidable, d?une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de ?velours?, certainement l?un des plus grands et séduisants vins de ce millésime. Superbe 2007, parfait aujourd?hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d?une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d?une grande harmonie, idéal sur un chapon farci aux truffes ou un pigeon braisé, par exemple. Et le 2003, dense, riche au nez, aux notes de mûre et d?humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, avec des tanins savoureux.

Jean-François et Jean Moueix
Duclot - 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex
 



> Les précédentes éditions

Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020

 



Château La CROIX MEUNIER


Château BOSSUET


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine René CACHEUX et Fils


ROYER Père et Fils


Château du MOULIN VIEUX


Château CANTENAC


Château PLINCE


Jean-Michel PELLETIER


Domaine des RAYNIÈRES


BOURDAIRE-GALLOIS


Domaine de La VIEILLE


Domaine Anthony CHARVET


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château ST ESTEPHE


Domaine de ROSIERS


Cédric CHIGNARD


Domaine Guy ROBIN


Château FONTBONNE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château BOUSCAUT


Château FONROQUE


BARON ALBERT


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine de SARRY


Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Cave de ROQUEBRUN


Domaine de POUYPARDIN


BORIE MANOUX


THÉVENET-DELOUVIN



CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHARLES SCHLERET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales