Palmares Des Vins

Edition du 18/05/2021
 

Ellner

Sommet

ELLNER


À Épernay, la famille Ellner, qui possède son propre vignoble de 50 hectares, associe l’intimité, l’expérience, la connaissance, le savoir-faire familial avec ses secrets de fabrique, des raisins issus de terroirs connus, soignés, nourris et compris depuis des décennies, qui sont des atouts incontestables de cette très belle maison. Talent et grande rigueur dans les assemblages, tout cela permet d’imprimer un vrai style Ellner, rare et racé. Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C’est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin. Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique. Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne… et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot noir, Pinot meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d’assemblages ! “Cela fait une quinzaine d’années que nous avons adopté une viticulture raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l’environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c’est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c’est la sagesse de l’âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d’Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-côte, c’est idéal pour la ventilation; l’exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.” Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. “Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l’avenir car cela devient difficile d’accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production. Côté cuverie : “une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d’aujourd’hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s’exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l’excellence par le respect de la qualité et de la sécurité. “J’applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d’un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois. Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage, puis un léger tamisage et, je laisse mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd’hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d’autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011… Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins. Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d’acquérir plus de complexité, les vins continuent d’évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser “du temps au temps” au vin. C’est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses. Grâce au “sans-malo”, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.”

   

Ellner

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris - CS 40223
51207 Epernay Cedex
Téléphone : 03 26 55 60 25

Email : info@champagne-ellner.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.” Cette année Florent Guinjard propose “à la vente ses Lalande-de-Pomerol 2014, 2015 et 2016. Les vendanges 2019 se sont bien déroulées, malgré un épisode de sécheresse qui nous a fait perdre 7 hectolitres à l’hectare, bien sûr à cause des séquences de beau temps, la gestion des mauvaises herbes a été compliquée car elles se sont développées, mais en contre partie, nous avons utilisé moins de traitements que d’habitude. Le millésime 2019 a une intensité aromatique exceptionnelle et des degrés élevés. Ce sera un grand vin de garde supérieur au 2018.” Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution.  Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Château TOUR-DU-ROC


Situé à 4 kms au Nord de Margaux, le vignoble du Château Tour-du-Roc, propriété de la famille Robert depuis plusieurs générations, s’étend sur 12 hectares de croupes graveleuses très bien exposées. L’encépagement se compose de 50% de Merlot et 50% de Cabernet-Sauvignon. L’exploitation a conservé des méthodes traditionnelles de travail : taille Guyot double sans désherbage chimique, vendanges manuelles. La vinification est effectuée selon la tradition médocaine avec une cuvaison de trois semaines. L’élevage en fûts de chêne pendant douze mois est suivi d’un filtrage léger lors de la mise en bouteilles, laquelle a lieu au Château; autant d’atouts qui confèrent à ce Haut Médoc une grande qualité et une bonne aptitude au vieillissement. Pour Philippe Robert, “les ventes s’étalent tout au long de l’année 2020 et ce sont les Haut-Médoc 2014 et 2016 que l’on trouvera en premier, puis suivront les 2018. Les vendanges 2019 resteront pour nous, parmi les meilleures, quantitativement, nous avons atteint le quota et qualitativement, nous avons l’excellence, les vins possèdent tout ce qui laisse présager un grand vin de garde.” Superbe Haut-Médoc 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde. Le 2015, qui sent les petits fruits cuits, mêle puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, avec des nuances de cassis, de musc et de fumé, complet, charpenté et persistant, de garde naturellement. Le 2014, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, est un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution, que l’on peut apprécier, par exemple, avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un chou farci aux châtaignes et au foie gras.

Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25
Email : tourduroc@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateautourduroc.fr

Famille Elie JEUNE


Constituée de deux domaines, Grand Tinel dans le Nord et Saint Paul dans le Sud, c’est aujourd’hui l’une des plus vastes propriétés de l’appellation : 90 ha disséminés dans toute l’appellation, ce qui lui permet de bénéficier d’une grande diversité géologique et d’une multiplicité de situations en plateaux, en terrasses, en plaines ou en côtes. Un fleuron qui appartient depuis plus de huit générations à deux des grandes familles vigneronnes de Châteauneuf, les Jeune et Establet. Les Domaines sont certifiés HVE. “Les vendanges 2020 sont très qualitatives, nous confirme Christophe Jeune, tout s’est bien passé. Nous avons attendu la maturité. 2020 est un joli vin fruité, long en bouche avec beaucoup de finesse, peut-être pas du niveau des 2016 ou 2017. Nous sortons nos Châteauneuf-du-Pape 2018 rouges et les blancs 2019 et 2020. 2018 est un joli vin, pas de grande garde, plutôt fruité, assez fin, on commence à l’apprécier dès à présent. Châteauneuf-du-Pape Blanc 2020 est un millésime de grande garde, le 2019 est plus charnu, plus gras. Côtes-du-Rhône 2017, un très beau vin avec plus de caractère que le 2016, un vin plus tannique, plus gras, plus long, un joli millésime de garde. En 2019 et 2020 nous proposons une micro-cuvée en blanc 100% Roussane, 1800 bouteilles seulement, “Les Roussanes de Charles”, Charles était le prénom de notre grand-père. Un joli vin produit sur un terroir de sable au sud de l’appellation et dans le village. Le 2019 est à la vente, c’est un vin très concentré, très riche, très gras avec une belle minéralité, l’élevage sous-bois est très bien fondu, c’est un vin superbe.” Beau Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alexis Establet 2018, 100% Grenache noir, issu de vieilles vignes de plus de 100 ans, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, un vin qui poursuit une excellente évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2018, puissant, aux connotations de griotte, de cassis et de cuir, aux tanins riches, de belle couleur grenat soutenu et intense. Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc 2019, suave, avec des nuances de pêche et de tilleul persistantes, tout en distinction, complexe et rond.  Le CDR rouge 2017, 50% Mourvèdre, 30% Grenache noir et 20% Syrah, vignes de 43 ans, de couleur rubis profond, qui développe un nez puissant dominé par les fruits rouges cuits, un vin riche au nez comme en bouche, à prévoir sur une fricassée de lapin forestière à l'aïl ou une daube de boeuf provençale. Pour le Domaine de Saint Paul, en Agriculture Biologique, on retrouve ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2018, 90% Grenache et 10% Syrah, au nez persistant où dominent des arômes subtils de cassis, de griotte et de cannelle, de couleur soutenue. c’est un vin complexe et chaleureux, intense et coloré, tout en nuances en finale (framboise, réglisse...), de bouche charnue. Le Châteauneuf-du-Pape blanc, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, il est dense tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs.

Famille Jeune - Les Vignobles Elie Jeune SAS
3, route de Bédarrides - BP 58
84232 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 70 28
Email : contact@domainegrandtinel.com
Site personnel : www.domainegrandtinel.com

DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (87 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Remarquable Corbières Boutenac Fût de chêne Bio 2016, médaille d’Argent concours Amphore des Vins Biologiques, au nez complexe avec des notes de prune et d’humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa belle évolution. Le 2015, aux senteurs de cassis, mêlant couleur et matière, a une jolie finale épicée, c’est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le 100% Syrah parcellaire (IGP Pays d’Oc) rouge Sang des Pierres 2015, est d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir, lui, sur un lapin caramélisé aux épices. Excellent Corbières rouge 2016 Bio, 40% Grenache, 40% Carignan et 20% Syrah, vinification traditionnelle en cuve ciment centenaire puis cuve Inox, un vin parfumé, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs. Sur la gourmandise, le séduisant Corbières rosé 2017 Bio, 60% Cinsault et 40% Grenache, saignée et pressurage, fermentations à température contrôlée, il a une robe rose pâle et brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, il est tout en souplesse. Le Corbières blanc 2017 Bio, 80% Rolle et 20% Grenache, fermentation à température contrôlée, sur lie, est tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes où l’on retrouve l’acacia. Et ce très agréable IGP Pays d’Oc Viognier 2018 Bio, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale. « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »


27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaines BUNAN


Héritiers d?une tradition vigneronne née de leur père et grand-père, les Bunan oeuvrent avec amour et conviction à l?excellence de leurs domaines. En 1961, Paul et Pierre Bunan, ont eu le coup de coeur pour une terre de Bandol. Laurent, fils de Paul, a été le premier de la nouvelle génération à devenir vigneron. Depuis trente ans, il voyage dans le monde pour promouvoir le Bandol. Il a développé l?exportation dans de nombreux pays (Europe, Asie, Etats-Unis, Russie) et œuvre pour l?avenir des domaines. Françoise sa sœur, se consacre à la communication et donne à l?art une place privilégiée. Claire, la fille de Pierre, formée au marketing et à la commercialisation des vins en France, développe l?œnotourisme. Philippe, jeune ingénieur agronome, riche de ses expériences aux Etats-Unis, en Espagne, en République Tchèque, vient d?intégrer l?équipe. En Bio depuis le millé́sime 2011.
?Millésime 2017 en blancs et rosés : nous sommes très agréablement surpris, c?est une petite récolte très précoce, les vins se goûtent très bien, belle vivacité, les vins sont très expressifs, très belle concentration aromatique, nous dit Philippe Bunan, Maître de chai. Le rosé a une très jolie couleur très pâle alors que le vin est concentré en arômes, on aurait pu craindre un déséquilibre à cause de la sécheresse mais il n?en est rien. Grâce au cépage Mourvèdre, nous obtenons de jolis arômes de pamplemousse, belle concentration et très bel équilibre en bouche, donc, c?est parfait.
La vinification du 2017 a été la même que d?habitude, par contre, au niveau du choix des parcelles, nous avons fait une sélection encore plus rigoureuse pour atteindre le même niveau de qualité.
Château la Rouvière rouge 2014 est un vin qui présente beaucoup de finesse, notes de sous-bois, un Bandol vraiment très agréable, très friand, très gourmand, très expressif. Charriage est une sélection parcellaire c?est un vin plus concentré, plus abouti.
Château La Margelière en Coteaux Varois, une propriété également en Bio que nous avons repris il y a trois ans. C?est un autre terroir différent de celui de Bandol, nous proposons les blancs et les rosés 2017.?
Vous allez aimer ce Bandol Moulin des Costes rouge 2015, très typé, de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux arômes de fruits macérés et d?épices, riche, de belle teinte grenat, puissant au nez comme au palais. Le Bandol rosé Moulin des Costes 2017, médaille d?Or Concours Général Agricole Paris 2018. d?une robe pâle, a des nuances de pêche, d?abricot, et mêle richesse et souplesse, de bouche fruitée, d?un très bel équilibre, parfait sur une sole grillée. Quant au Bandol blanc Moulin des Costes 2017, il est tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d?une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme fraîche.
Le Bandol Château La Rouvière rouge 2014, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, allie finesse et structure, ample en bouche. Le Bandol rosé 2017 est remarquable, frais, fin et persistant en bouche, de robe claire, où dominent la rose et la fraise, à ouvrir sur une charlotte de thon aux aubergines, et le Bandol blanc Château La Rouvière 2017, qui allie toujours la fraîcheur à l?élégance, de belle robe pâle, brillante et limpide, est de bouche savoureuse.
Goûtez leur Côtes-de-Provence Belouve rosé, Cinsault, 60%, Cabernet-Sauvignon, 30%, Ugni Blanc, 10%, de robe rose pâle et brillante, au nez intense et délicat d?agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse. ?notourisme sur place.

Pierre et Paul Bunan
338 bis, chemin de Fontanieu
83740 La Cadière-d?Azur
Tél. : 04 94 98 58 98
Email : bunan@bunan.com
www.bunan.com
 


Domaine des RAYNIÈRES


C?est en 1840 que l?on retrouve des traces du Domaine. Arrivé en 2006 au Domaine, Sylvain Rebeilleau représente la 6e génération., Laetitia, son épouse, va s?occuper de l?accueil, de la vente au caveau. Culture raisonnée : vignes enherbées pour maîtriser leur vigueur, rendements régulés grâce à la taille et vendanges en ?vert?. La vinification se déroule dans un chai climatisé en cuves Inox thermo-régulées pour une parfaite harmonie suivant les cuvées désirées.
Coup ce cœur pour ce Saumur-Champigny 2019, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la framboise et les sous-bois, avec des nuances de poivre et de mûre, classique, corsé, riche, prometteur. Beau Saumur-Champigny Les Poyeux 2017, un beau rouge grenat, corsé, au nez complexe, riche et rond à la fois (10 €). Le Saumur rosé 2019, rond, fruité, est sur la gourmandise (un cadeau pour 5,30 €). Même prix pour le Saumur Blanc 2019, Chenin, aux nuances de fleurs, de pêche et de noisette, tout en nuances et suavité en finale. Quant au Saumur rouge 2019, Cabernet franc, il est bien typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, un vin harmonieux.

Laetita et Sylvain Rebeilleau
33, rue du Ruau
49400 Varrains
Tél. : 02 41 52 44 87
Email : contact@domainedesraynieres.com
www.domainedesraynieres.com
 


Domaine La MEREUILLE


Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir. Philippe Granger possède en cave de vieux millésimes : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache, Les Baptaurels 2007, 2010, 2011 et 2012.
?Pour Aurélien Granger, sont présents sur le marché en 2020, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2017, 2016, 2015, 2012, 2011, 2010, les Châteauneuf-du-Pape blancs 2018 et 2019, les Côtes-du-Rhône blanc et rosé 2019 et aussi, la nouvelle cuvée Dorée en Châteauneuf-du Pape, 100% Syrah, millésime 2015, suivie par le millésime 2018, en milieu d?année.
Les vendanges 2019 se sont écoulées sans problèmes, la qualité rejoint la quantité, les vins sont aromatiques, tanniques, amples.?
On ne se trompe pas en choisissant ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2016, savoureux, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et d?épices, il vous surprendra par sa richesse en bouche, corsé et charpenté il poursuit une excellente évolution. Le 2017, est un beau vin typé comme on les aime, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec des tanins savoureux, à ouvrir sur une bécasse.
Et le 2018, de robe pourpre soutenu, un vin charnu, aux arômes friands de petits fruits rouges (cassis, framboise), avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d?épices aux accents de garrigue, de bouche ample et soyeuse, aux tanins très équilibrés, de très bonne garde.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée d?Auré 2018 est un grand vin charnu et très parfumé, de robe pourpre sombre, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé et de poivre, de garde. 
Suave Châteauneuf-du-Pape blanc 2019, de robe jaune or, avec des senteurs de fleurs blanches, des notes beurrées et une touche légèrement minérale, bouche ample et ronde, d?une belle longueur, avec des arômes d?agrumes et de fruits exotiques, d?une longue finale.
Et le CDR blanc 2019 aux arômes de fleurs blanches et de pêche, rond et frais, idéal sur des coquillages.

Philippe Granger
Quartier Le Grès - Impasse 2580
84100 Orange
Tél. : 04 90 34 10 68
Email : micbouyer@wanadoo.fr
www.domainelamereuille.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019

 



Philippe LECLERC


Château HAUT-CALENS


ELLNER


Domaines BUNAN


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Château La GALIANE


Château DARIUS


CLOS DES LUNES


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine de la COMBE AU LOUP


Edouard BRUN & Cie


Château BEAUREGARD


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Anthony CHARVET


Michel et Sylvain TÊTE


Clos du PÈLERIN


Domaine de ROSIERS


Cédric CHIGNARD


Château des PEYREGRANDES


LEJEUNE-DIRVANG


Château des ROCHETTES


BERTHELOT-PIOT


Domaine Émile CHEYSSON


Château HAUT-MACÔ


Château PIGANEAU


BRIXON-COQUILLARD


Château Les GRAVES


Château LAUDUC


Château PENIN


Château du MOULIN VIEUX


Domaine des RAYNIÈRES



DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE PICHARD


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE ROSIERS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales