Palmares Des Vins

Edition du 21/07/2015
 

DOMAINE DE CHEVALIER

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Notre philosophie s’affine avec le temps, nous dit Olivier Bernard. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuelle, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l’on avait peut-être perdues. Nous vivons plus proche de la nature pour anticiper, travailler, soigner, accompagner le millésime. Depuis 28 ans que je m’occupe du Domaine de Chevalier, j’ai procédé étape par étape, le vignoble a été replanté et, aujourd’hui, nous sommes arrivés à une maturité certaine qui s’exprime réellement dans nos vins. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. On commence d’ailleurs déjà à le remarquer dans nos vins, avec cette expression aromatique bien différente de celle que l’on connaît habituellement. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Concernant le Domaine de Chevalier Rouge millésime 2014 : il faut le situer un peu après deux millésimes exceptionnels 2009 et 2010, deux millésimes 5*+ ! La nature est venue nous rappeler à l’ordre ensuite avec trois millésimes compliqués. Nous avons rencontré des difficultés du début à la fin du cycle végétatif, à la maturité, aux vendanges, à l’élevage… Autant, en 2009 et 2010, il n’ y avait pas grand chose à faire, la nature était de notre côté, autant sur les millésimes 2011, 2012 et 2013, l’homme devait s’imposer, apporter sa technique pour compenser ou anticiper, mettre “sa patte”, valoriser son savoir-faire. Pour ces millésimes 2011, 2012 et 2013, je mettrais entre 3 et 4*. Nous avons donc un très joli millésime 2014, dans le genre des 2008, 2006, 2001, pas loin du 2010. Un vin assez masculin, avec pas mal de tanins, de la fraîcheur, des PH assez acides, une très belle élégance. En 2014, au Domaine de Chevalier, on se rapproche du 5*, c’est un millésime très réussi. Je suis vraiment très satisfait de mes rouges 2014. Pour le Domaine de Chevalier Blanc, les années fraîches comme 2011, 2012, 2013, étaient propices pour faire de grands millésimes et nous avons d’ailleurs produit d’excellents blancs 4*. En 2012, en blanc, on est près du 5*. Au Domaine de Chevalier, en effet, nous avons produit un très joli millésime de blanc en 2012 et de très jolis millésimes 2011 et 2013. Le 2010 étant un très grand millésime en blanc, 2009 plus généreux, un peu chaud, un peu moins de garde. Pour le Blanc 2014, nous avons vraiment un millésime exceptionnel 5*+, il fait partie des très grands millésimes de blanc tout comme 2010, 2012, 2007, 2001, 1996. C’est un grand millésime, qui marque l’histoire d’une propriété ! Pourquoi le Domaine de Chevalier Blanc 2014 est-il à un tel niveau qualitatif ? Cela est dû à un été relativement frais, une pluviométrie normale, un mois de septembre extrêmement sec, chaud, très ensoleillé et frais la nuit. Toutes les conditions réunies pour un développement parfait des cépages de blanc. Fraîcheur la nuit pour conserver l’acidité, chaleur sans excès la journée qui permet une bonne concentration du fruit. Nous avons vendangé des raisins avec des taux records de sucre et de puissance, mais, en plus, d’une fraîcheur incroyable. Nous obtenons donc une belle ampleur apportée par la maturité, une belle concentration due au mois de septembre, et enfin une belle acidité, en conclusion, un ensemble idéal. Cela donne des vins d’un équilibre incroyable, avec des Sauvignons et des Sémillons superbes. C’est vrai pour les Sauvignons au Domaine de Chevalier mais aussi des Sémillons à Sauternes, au Clos des Lunes, qui ont la particularité d’être à la fois gras, frais et tendus, c’est vraiment lié au terroir, et en 2014, nous obtenons une qualité optimale.”

   

DOMAINE DE CHEVALIER

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DAUPHIN (Instant Intégral)
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Philippe DUMONT (Prestige)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
René RUTAT (Millésimé)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
CARLINI (Millésime)
Daniel PERRIN (Millésime)*
Michel GAWRON (S)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
GREMILLET (Evidence)*
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
HUOT (Carte Noire)
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)*
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)*
FAUCHERON GAVROY*
Hervé LECLERE (Secret Millésime)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d'Or)*
MARINETTE RACLOT (Millésime)
BARDOUX (Millésimé)*
GOUTORBE (Spécial Club)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
DELOT (Légende)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
Christian BRIARD (Ambre)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
DOUSSOT (Grande Cuvée)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
Paul GOERG (Millésime)*
R. DUMONT et Fils
MOREL Père et Fils (Cuvé Gabriel)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Bruno PAILLARD*
DEUTZ*
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
BOIZEL (Grand Vintage)
DELAUNOIS (Sublime)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
Bernard LONCLAS (Prestige)
DILIGENT (Millésime)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
BRIGITTE BARONI
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
DANGIN (Prestige)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BESNARD CHEVALIER (Meline)*
COLIN (Grand Cru)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
AMBROISE LAURENT (Fraîcheur)
GASTON COLLARD (Zéro)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
BERTEMES (Extra)
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Alexandre PENET (Nature)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
A. ROBERT (Sablon)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
CHASSENAY d'ARCE (Premier)*
GALLIMARD (Quintessence)
ERIC LEGRAND
PRIEUR (Millésimé)
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
Franck DEBUT (Tradition)
Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)*)
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
BOUCHÉ (Millésimé)
FLEURY (Fleur de l'Europe)
ROLLIN (Grande Réserve)
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
Robert JACOB (Collection Privée)*
(VOLLEREAUX (Marguerite)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Michel GENET (Grand Cru))
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
FOISSY JOLY (Grande Cuvée)
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
BONNAIRE (Millésimé)*
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
DUMENIL (Prestige)
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BLIARD-MORISET (Réserve)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine METRAT & Fils


Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, développant ainsi une viticulture durable. Savoureux Fleurie La Roitelette Vieilles Vignes 2013, sélection de vignes de plus de 60 ans, dont une partie est vinifiée en fûts de chêne, qui collectionne d’ailleurs les récompenses, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante, de jolie robe.  Le Chiroubles la Scandaleuse 2013 est remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale, tout en bouche comme le Moulin-à-Vent Belle Coudrière 2012, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, un joli vin classique, franc et typé comme on les aime, de garde.

Earl Metrat Bernard
Le Brie
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Télécopie :04 74 69 84 49
Email : contact@domainemetrat.com
Site personnel : www.domainemetrat.com

Pierre ARNOLD


Une propriété familiale créée en 1711, transmise de père en fils. Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 années, la plus vieille date de 1959. Le sol est granitique, c’est un granite à deux micas qui retient la chaleur et laisse filtrer l’eau. Ce terroir donne aux vins de la finesse aromatique. Les parcelles en loess et en keuper sont plus particulièrement réservées à la plantation de Pinot Gris et de Gewurztraminer. En bas de coteau les sols sont sablonneux mais aussi constitués d’alluvions. Le domaine adhère à l’association Tyflo depuis 1997, en suit le cahier des charges et est contrôlé par Ecocert. Le 2012 est le premier millésime Bio. “Le 2013 est un bon millésime pour toutes les appellations, explique Pierre Arnold, le Riesling est un peu en dessous, mais l'ensemble est bien réussi malgré une petite récolte et il est supérieur à 2014. Pour le 2014, le vin est encore sur lies fines, ce fut aussi une petite récolte. Les premières dégustations sont prometteuses mais manquent de longueur tels les Gewurztraminers; les Rieslings, eux, sont magnifiques. En bref, je pense que ce seront des vins tout en finesse , car l'acidité a été bien conduite. Les vins en vente en 2015 : Riesling, Auxerrois, Pinot noir 2013, le Pinot gris Prestige, tous les 2013 seront disponibles et les 2014 aux alentours de Noël.” Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2011, corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, élégant, de bouche légèrement citronnée. Goûtez aussi le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein, d’une grande intensité, un vin puissant, alliant finesse et ampleur, épicé, de bouche très aromatique, riche et distingué à la fois.  Dans la gamme Prestige : le Riesling 2012 est très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande, le Pinot gris 2013, au nez de fumé, qui associe le fruit à la charpente, est marqué en bouche par des senteurs de fruits mûrs, suave, dense et raffiné à la fois. 


16, rue de la Paix
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone : 03 88 92 41 70
Télécopie :03 88 92 62 95
Email : alsace.pierre.arnold@orange.fr
Site personnel : www.vins-pierre-arnold.fr

Domaine Bernard PETIT & Fille


Un vignoble familial où Aurélie rejoint son père après des études viticulture-œnologie et vinifie son premier millésime en tant qu’exploitante vinicole en 2009. Les sols sont labourés pas d’engrais chimiques, amendements organiques uniquement, traitements phytosanitaires raisonnés. Les vendanges sont mécaniques. Ils peuvent être satisfaits de leur Pouilly-Fumé 2013, bien classique du millésime, racé, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de musc et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale. Le 2012, aux notes de fumé, de pêche et de noix, est de bouche riche, bien équilibré en acidité. “Une maturation lente et un état sanitaire excellent sont autant d’éléments qui ont permis de rentrer un millésime certes tardif mais d’une très belle qualité, précise-t-on. Issu d’un assemblage de deux terroirs (sable argileux et marnes kimméridgiennes) ce Pouilly Fumé est élevé sur lies très fines avec plusieurs remontages de ces lies. La première mise en bouteille a lieu en avril”.  Excellent Pouilly sur Loire 2013, pur Chasselas sur un terroir de marne kimméridgiennes, où s'entremêlent des notes d'amande et de fruits mûrs, savoureux.

Bernard et Aurélie Petit
3, impasse de la Tuilerie
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 04 09
Télécopie :03 86 39 04 09
Email : petitbernard58@orange.fr

CHATEAU SAINT-AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut, un vin qui développe beaucoup de volume, très prometteur. Le 2008, charpenté, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, mérite un peu de patience. Le 2007, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, est à apprécier sur une omelette aux truffes. Beau 2006, médaille d’Or au concours de vins de Bordeaux et de Bronze à Mâcon en 2009 de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, de bouche puissante et souple, tannique, de garde.

Nicolas et François de Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45
Télécopie :05 56 35 82 37
Email : chateausaintahon@vinsdusiecle.com
Site : chateausaintahon
Site personnel : www.saintahon.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de MOULIN-POUZY


Situé sur les coteaux de la vallée de la Dordogne, le Domaine de Moulin-Pouzy, propriété familiale depuis sa création en 1898, s’étend sur 50 ha dont 40 sont plantés en vignes. Les travaux de la vigne sont basés sur un cahier des charges respectueux de l’environnement et de l’écosystème.

Beau Monbazillac Optimum 2011, de robe dorée, au nez intense, un grand vin tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, de belle évolution. Tout en bouche, le Côtes de Bergerac 2013, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse au palais, est un vin charpenté, complexe, très réussi. Le Bergerac rouge 2011, issu d'une sélection parcellaire à majorité de Merlot, élevage en fûts de chêne français et américain durant 12 à 15 mois, très légère filtration, dégage des arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, allie distinction et richesse.
Le Bergerac sec Optimum 2011, Sauvignon, est de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré en bouche, vraiment séduisant. Très joli Bergerac rosé Classique 2013, floral et gourmand, à ouvrir sur un poulet poché en gelée. Les prix sont très sages. 

Vignobles Castaing

Patrick COULBOIS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Ce vigneron passionné et talentueux a créé son exploitation en 1974, s'inscrivant ainsi dans une longue lignée familiale de vignerons, tant du côté maternel, que paternel. Les documents les plus anciens attestent en effet de la culture de la vigne par ses ascendants, au moins depuis le XVIIe siècle.
"Les générations successives se sont enracinées sur les coteaux de Saint-Andelain, au coeur même du vignoble de Pouilly, me précise-t-il, dans ces terrains d'argile à silex peu étendus et particuliers à cultiver, où le Pouilly-Fumé trouve une expression unique, reconnue et appréciée des connaisseurs de tous pays. Afin de privilégier ce terroir de prédilection, ainsi que les marnes kimméridgiennes des Cornets et de la Charnoie, j'ai préféré depuis plus de 30 ans, m'en tenir à une exploitation limitée en surface, plutôt que d'y adjoindre des parcelles où la typicité serait moindre que dans les sites historiques du vignoble, là où le Pouilly-Fumé a bâti une part importante de sa notoriété.
Ces vendanges 2012 se sont déroulées dans de bonnes conditions, poursuit Patrick Coulbois. Elles étaient étalées, car la floraison a pris pas mal de temps en raison de la météo cahotique du mois de juin. Nous avons procédé par paliers, en fonction des maturations. Le printemps très humide a été suivi par une période très sèche, qui s'est ressentie fortement dans les terroirs d'argile à silex où la végétation a été plus particulièrement sensible et où les raisins ont eu du mal à atteindre une taille normale. Ces secteurs donneront des Vins très concentrés en raison des quantités moindres, de l'ordre de 20 à 25%. Dans les terroirs plus profonds, les quantités sont en moyenne normales, on constate donc une disparité par rapport à la nature des sols. C'est une année qui a demandé beaucoup de vigilance et de réactivité par rapport au niveau sanitaire pour obtenir une belle récolte. Ce millésime a toutes les qualités nécessaires, la concentration en raison de la pauvreté des jus, et des degrés élevés.
Pour le millésime 2011, cela se passe très bien, car les Vins provenant de terroirs d'argile à silex, comme la majorité des miens, s'ouvrent toujours un peu tard, par rapport à d'autre parties du vignobles plus précoces. Nos Vins se révèlent vraiment depuis ce début d'automne et rencontrent un grand succès notamment auprès de la clientèle étrangère, parce qu'ils ont ces arômes bien particuliers de "pierre à fusil" qui leur donnent ce caractère que nos clients recherchent."
On le voit bien, en effet, avec ce formidable Pouilly-Fumé Les Cocques 2012, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d'argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain, presssurage pneumatique immédiat après récolte. fermentation contrôlée en cuves thermo-régulées, élevage sur lies fines... Remarquable 2011, qui développe ces notes de fumé bien spécifiques, au goût de "pierre à fusil", un vin très racé, très fin, très élégant, aux senteurs délicates où se décèlent les fleurs fraîches, le musc et les agrumes, vraiment remarquable (un cadeau pour 10€ environ). Ce millésime 2011 est une année très particulière, poursuit Patrick Coulbois, avec un printemps très chaud, et une précocité de la vigne qui s'est confirmée tout au long du cycle. L'été n'a pas été exceptionnel, surtout en août, mais l'arrière saison nous a permis de récolter des raisins très sains puisque les conditions météo étaient peu propices au développement des maladies, c'est une année où les traitements ont été réduits au minimum. Je dirais que les Vins sont un peu plus ronds que les années précédentes, bien aromatiques avec une acidité moyenne peut être un peu plus basse, une année vraiment particulière au point de vue équilibre pour laquelle je ne trouve pas vraiment d'équivalence avec les dix derniers millésimes." Beau 2010, un vin au nez fleuri, suave et puissant, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, marqué par des nuances d'agrumes et de tilleul, de robe jaune clair, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes. Le Pouilly-sur-Loire est tout aussi séduisant, provenant d'un minuscule vignoble de Chasselas, un "vin de soif" comme on les aime (7,50€). Pas la moindre hésitation.

Domaine du GRAND CHÊNE


Très bien classé. Vignoble familial de 30 ha. Aristide Lacombe, désireux de reprendre l'exploitation familiale, accompagne ses parents depuis quelques années dans l'évolution de la vinification et du travail de la terre.
Très joli Gaillac blanc sec La Parcelle de l'Ortolan 2010, charmeur au nez comme en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de pêche et de lis, alliant rondeur et vivacité. Le Gaillac rouge Insolence 2009, de bouche ample et parfumée, très légèrement épicé comme il se doit, tout en arômes, tout en charme, bien charnu. Goûtez toujours le Gaillac Douce-Envolée blanc doux 2009, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de pain grillé, d'une belle élégance et d'une jolie richesse aromatique en finale. On ne s'en privera donc pas.
Nelly et Yannick Lacombe
La Figayrade
81600 Senouillac
Tél. : 05 63 41 78 40
Fax : 05 65 36 57 67
Email : domainedugrandchene@hotmail.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012

 



BARDY-CHAUFFERT


Château CORNEMPS


Domaine Bel Avenir


Domaine CAMAÏSSETTE


Maurice VESSELLE


Château HAUT-MACÔ


Domaine BROBECKER


Domaine La MEREUILLE


Frédéric MALETREZ


Gaston CHIQUET


Domaine de la CHAISE


De VENOGE


CANARD-DUCHÊNE


Domaine CHAMPEAU


Château DARIUS


Vignobles Pierre REINHART


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


BOIZEL


SCHAEFFER-WOERLY



DOMAINE ALARY


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE PICHARD


CHATEAU DAVID


MAISON MOLLEX


CHATEAU VALGUY


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU HOURBANON


CLOS TRIMOULET


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales