Palmares Des Vins

Edition du 26/02/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BERTRAND-BERGÉ


Six générations de vignerons, vignoble de 35 ha sur sols argilo-calcaires, planté des Grenache noir, Syrah et Carignan, avec une moyenne d’âge des vignes de plus de 60 ans. Déjà, au XIe siècle, Jean Sirven, arrière-arrière-grand père de Jérôme Bertrand, avait développé la vente directe des vins du domaine et obtenu la médaille d’Or à l’exposition universelle de Paris en 1900, consécration démontrant la qualité des vins. “Depuis la récolte 2011, notre domaine est cultivé en Agriculture Biologique, certifiée par Ecocert. Nos vignes sont toutes labourées, fertilisées par un amendement organique et traitées avec des produits sans molécules de synthèse et nous utilisons des doses très faibles de SO2. Par respect pour nos vignes, nos sols, nos collaborateurs au vignoble et nos clients, cette exigence est devenue une évidence et un devoir envers nos enfants qui nous succéderont. Nous plantons également des oliviers, des chênes truffiers, nous reconstruisons les casots et restaurons les murets de pierres. Tout cela participe à la beauté et à l’harmonie des paysages et à la biodiversité.” C’est le meilleur Fitou cuvée Jean Sirven 2013, 45% Carignan, 45% Syrah et 10% Grenache, une cuvée créée en hommage à l’arrière-arrière-grand-père, de très belle robe pourpre soutenu, aux senteurs de fleurs et de cuir, légèrement épicé, est délicieux, d’une belle harmonie, aux tanins très riches, de belle évolution. Le Fitou La Boulière 2013, Carignan, Mourvèdre et Grenache, vignes en Agriculture Biologique, un vin ni filtré, ni collé, un vin avec ces notes très caractéristiques et persistantes de prune, de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais soyeux, typé comme cet autre Fitou cuvée Ancestrale 2013, Carignan, Syrah, Grenache noir et Mourvèdre, de robe pourpre, corsé, au nez complexe (cerise, cannelle…), riche et rond à la fois, ferme en bouche. Le Fitou cuvée Les Mégalithes 2014, Carignan et Grenache noir, aux tanins bien fondus, a un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de sous-bois, tout en nuances, parfait sur un tajine de poulet aux pruneaux ou des feuilletés de cèpes au foie gras. Excellent Fitou Origines 2014, de couleur rubis profond, au nez puissant dominé par la garrigue et la cerise noire, de très bonne bouche, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices. Beau Rivesaltes Tuilé Maga 2015, Grenache noir, très typé comme ce séduisant Muscat de Rivesaltes, très floral, ample, très parfumé au palais. Goûtez encore l’IGP Vallée du Torgan Le Méconnu 2015, Merlot et Carignan, complexe, de bouche puissante, parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, bien charpenté, l’IGP Vallée du Torgan Le Méconnu rosé, et le blanc Proposition Tardive N°15, issu de raisins passerillés, aux connotations de petits fruits blancs mûrs et de grillé au palais, de bouche onctueuse. Gîte disponible, randonnées pédestres...

Jérôme Bertrand
Avenue du Roussillon
11350 Paziols
Téléphone :04 68 45 41 73
Email : bertrand-berge@wanadoo.fr
Site personnel : www.bertrand-berge.com

Château de Beaulon


Érigé en 1480 par la famille de Vinsons, le château entre en 1510 dans le patrimoine de la famille de Beaulon dont il a conservé le nom. C'est en 1965 que Christian Thomas acquiert le domaine et lui redonne sa vocation familiale; soucieux de la préservation du patrimoine, il demande la protection du château comme monument historique, qu'il obtient en 1987. Superbe Cognac Extra Rare, d’une grande complexité d’arômes (abricot sec, amande), avec une touche de café et d’épices douces, très séduisant, intense, d’une grande élégance au palais. Le Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Or 10 ans d’Âge est vraiment superbe, avec ces nuances de brioche chaude et d’orange amère, de bouche voluptueuse. Le Pineau des Charentes blanc Millésime 2000, 80% Sémillon et 20% Sauvignon blanc et gris, sent la cire d’abeille et les fruits confits et l’amande, et se prévoit avec des mets épicé.  Il y a aussi ce Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Ruby 10 ans d’Âge, 61% Cabernet-Sauvignon, 13% Cabernet franc et 26% Merlot, élevage en fûts de chêne du Limousin, marqué par les fruits rouges confiturés (pruneau, cerise noire), est gras et très savoureux, avec une persistance de moka.

Christian Thomas

17240 Saintt Dizant du Gua
Téléphone :05 46 49 96 13
Email : info@beaulon.fr
Site personnel : www.chateau-de-beaulon.com

Michel MORILLEAU


Au sommet, et de loin. La famille est depuis 1740 dans ce vignoble de 18 ha. En 2017, Michel Morilleau a récolté de beaux raisins, malgré le gel qui a perturbé les coteaux (7 hl en moyenne !). Les Gros Plants ont été un peu moins touchés et sont de très belle qualité. Ventes en 2018 : les Muscadets 2013, 2014, 2015 et 2016, en Chardonnay les 2014 puis l'exceptionnel 2017. Son projet : sortir une étiquette Vin de Table. Superbe Muscadet 2014, aux senteurs fines de poire et de chèvrefeuille, tout en souplesse et vivacité à la fois, d’une belle ampleur en finale. Le 2013 est tout en nuances, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de pomme fraîche, très séduisant par sa structure d’arômes, très racé. Formidable Muscadet Olympus 2016, vendange manuelle (4 hl/ha), aux connotations de fruits frais et de bruyère, de bouche fine, allie fraîcheur et souplesse, tout en bouche, de belle garde. Superbe Muscadet Côtes-de-Grand-Lieu sur lie 2010, au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, un vin harmonieux, de belle évolution, parfait sur un poulet au sel ou des escalopes de saumon à l'oseille. Le Gros-Plant blanc Prieuré Royal Vieilles Vignes est une référence, le meilleur de l’appellation, classique au nez comme en bouche, aux arômes de fleurs blanches. Son Chardonnay 2015, au nez de fumé, qui associe le fruit à la structure, un vin de bouche harmonieuse, complexe (pomme, fleurs fraîches).


Prieuré royal Saint-Laurent
44650 Legé
Téléphone :02 40 26 60 95
Email : m.morilleau@yahoo.fr

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Château de GENSAC


Un domaine mené en viticulture raisonnée. Rendements mesurés (35 hl/ha), vendanges manuelles, vinification traditionnelle et élevage jusqu?à 24 mois dans les meilleurs fûts de chêne français. Le propriétaire passionné de chevaux lippizzans a souhaité associer l?équitation classique et les vins de qualité.
C?est le second fils de mon ami Louis Hauller (voir Alsace) qui est à la direction du domaine, après être resté 13 ans chez Bestheim sur le site dédié aux effervescents.
On se fait donc plaisir avec leur IGP Gers rouge Solo 2008, un pur Tannat, élevé 24 mois dans des fûts de chêne sélectionnés qui permettent de dompter la matière phénolique de la parcelle de vieux Tannat, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d?épices et de fumé, riche et savoureux en bouche. Il y a aussi cet IGP Gers Quadrille blanc doux 2012, tris sélectifs et fermentation lente, de belle couleur aux reflets or, avec en bouche des notes subtiles de pain d?épices, de rose et de citron confit, d?une jolie persistance. 

Goûtez l?IGP Gers rouge Pirouette 2012, tout en bouche, fin et charnu à la fois, et l?IGP Gers Piaffer rouge 2012, assemblage de Merlot, Tannat, Syrah, Malbec, Mourvèdre et Cabernet-Sauvignon, bénéficiant d?un élevage d?un an en barrique avec une proportion de 25% de fûts neufs, intense, corsé, très parfumé, un vin charnu qui sent bon la griotte et les sous-bois, à déboucher sur un rôti de porc. 

Président :Thierry Vontobel

32100 Condom
Tél. : 05 62 28 43 94
Fax : 05 62 28 03 92
Email : chateau.gensac@free.fr
www.domaine-de-gensac.com


VAUTRAIN-PAULET


Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l?occasion du ?Marché aux vins de la Champagne? pour un vin blanc de 1931. L?essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d?Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d?Aÿ et de Dizy avec 45% de Pinot Noir, 40% de Chardonnay et 15% de Pinot Meunier. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C?est aujourd?hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha.
Vous aimerez ce Champagne brut Premier Cru Millésimes 2005, ample, puissant en bouche mais tout en élégance, avec des connotations de noisette et d?abricot sec, de mousse fine, c?est une cuvée intense et typée, vraiment séduisante. Superbe 2002, qui associe richesse aromatique et ampleur en bouche, avec des connotations de noisette et d?abricot sec, d?une grande persistance au palais.
Tout en raffinement, la cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot Noir (60%, auquel s?associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), de robe jaune or, au nez de narcisse, avec une bouche très parfumée aux nuances florales et miellées, est un Champagne charmeur et intense. Le Premier Cru brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d?une belle ampleur, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Séduisant Blanc De Blancs, dominé par la fraîcheur du Chardonnay, une cuvée généreuse et harmonieuse, de mousse fine, à déboucher sur une  truite citronnée en papillote. Goûtez aussi le Champagne Carte Blanche Premier Cru, riche et complexe, frais et charpenté à la fois, est tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne intense, de mousse crémeuse, de jolie robe dorée. Excellent rapport qualité-prix-typicité. 

Arnaud Vautrain
147-195, rue du Colonel-Fabien
51530 Dizy
Tél. : 03 26 55 24 16
Fax : 03 26 51 97 42
Email : contact@champagne-vautrain-paulet.fr
www.champagne-vautrain-paulet.fr


Bernard LONCLAS


Ce Champagne brut Millésime Vieilles Vignes 2006, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot Meunier, est parfumé, aux arômes de noisette et de brugnon, au nez subtil et persistant, très frais, de jolie mousse. La cuvée Prestige Extra-dry, raisins issus d?une sélection parcellaire de Vignes les mieux exposées à faibles rendements, assemblage pour 2/3 de Chardonnay et 1/3 Pinot Meunier, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique, très persistante en bouche, est idéale sur un saumon fumé.

Rue de Vavray - Chemin de Travent
51300 Bassuet
Tél. : 03 26 73 98 20
Fax : 03 26 73 16 17
Email : contact@champagne-lonclas.com
www.champagne-lonclas.com



> Les précédentes éditions

Edition du 06/03/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017

 



Yvon MOUSSY


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château de TARGÉ


Château de PIZAY


Château CANTENAC


Domaine de CHEVALIER


Château FOURCAS-DUPRÉ


POINSOT Frères


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château PLINCE


Domaine du MAS ROUS


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château HENNEBELLE


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine La CHRÉTIENNE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine METRAT & Fils


Maison PETTERMANN


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château BELLES-GRAVES


P. LANCELOT-ROYER


Château LASCOMBES


Château LAFON


Château de CHANTEGRIVE


H. GOUTORBE


Domaine des LAURIBERT


Mas de DAUMAS-GASSAC


Gérard TREMBLAY


Château du PAYRE


Château TOULOUZE


Château BOUSCAUT


DARTIGALONGUE


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Château Le MEYNIEU


Charles SCHLÉRET



CHARLES SCHLERET


CHATEAU FABAS


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


HENRY NATTER


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE GOSSET


CHÂTEAU FILLON


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales